mercredi 29 février 2012

Mousse aux noisettes et chocolat

Un gros pot de Nutella maison au Frangelico dans le frigo et ni moi ni mon amoureux sommes des tartineux du matin... Comment utiliser ce pot de bonheur que nous aimons mais que nous savons pas combien de temps cela va nous prendre pour passer à travers... Voilà que je tombe sur cette recette simple dans le Canadian Living. Délice! La texture est ferme et on sent les bulles d'air dans la bouche! Oh oui du réconfort!

Mousse aux noisettes et chocolat


2 c. à soupe d'eau chaude
1 c. à soupe de Frangelico
3/4 tasse de crème 35% à fouetter

  • Dans une tasse à mesurer en verre, mélanger le Nutella, l'eau et le Frangelico. 
  • Faire chauffer au micro-onde ou au bain-marie jusqu'à ce que le mélange soit homogène et ressemble à un liquide épais. Il ne doit pas chauffer trop, juste tiède
  • Fouetter la crème.
  • Incorporer le liquide chocolaté à la crème et continuer  de fouetter jusqu’à consistance désirée.
  • Verser dans 4 petites coupes et réfrigérer au minimum 2 heures.

mardi 28 février 2012

Crème de tomates jaunes à l'ail


Samedi dernier il neigeait. C'est rare cet hiver... Voici une petite soupe rapido presto réconfortante! Depuis ma découverte de conserve de tomates jaunes, j'explore leur polyvalence! Quoi de mieux qu'après une séance de pelletage qu'un petit bol fumant et un morceau de pain ou encore un bon vieux classique... un grill cheese !

Crème de tomates jaunes à l'ail

 
1 c. à soupe d'huile d'olive
3 conserve de tomates jaunes de 400 ml
6 gousses d'ail émincées
3 tasses de bouillon de poulet
1 c. à soupe d'herbes salées
1/2 tasse de crème 15%



  • Dans une casserole, faire revenir l'ail jusqu'à ce qu'elle colore légèrement.
  • Ajouter les tomates. Laisser évaporer l'eau de végétation durant 5 à 7 minutes.
  • Ajouter  le bouillon de poulet et les herbes salées.
  • Laisser mijoter 15 à 20 minutes
  • À l'aide du bras mélangeur, réduire en purée. 
  • Ajouter la crème et bien mélanger. 

lundi 27 février 2012

Muffin citron-érable légers comme un nuage


Voici un petit muffin tout à fais léger que j'aime mettre dans la boîte à lunch. Sa texture est tellement moelleuse et tendre, qu'on a l'impression qu'il y une livre de beurre dedans! Il ne faut jamais se fier aux apparences...Personnellement, j'aime que mes muffins ne soit pas trop sucrés sinon j'ai l'impression de manger un cupcake. Au déjeuner ou en collation, je trouve que c'est peut-être un peu trop intense. C'est pourquoi j'en mets moins ou encore les fruits les sucres. Dans le cas présent j'ai opté pour le sirop d'érable ici. D'ailleurs, au départ je mettais seulement 1/3 te tasse de sirop... et franchement c'était pas bon! Avec 1/2 tasse, c'est juste assez pour parfumer et rendre agréable le goût du citron.

Muffin citron-érable légers comme un nuage


2 1/2 tasses de farine tout-usage
1 1/2 c. à soupe de poudre à pâte
1 c. à thé bicarbonate de soude
2 c. à soupe de graines de pavot
1 c. à soupe de zeste de citron haché finement
2 œufs
3 c. à soupe de  jus de citron
1/3 tasse huile de canola
2/3 tasse yogourt nature de type balkan
1/2 tasse sirop d'érable
1 pincée sel
 

  • Préchauffer le four à  350 °F.
  • Dans un grand bol, mélanger ensemble la farine, la poudre à pâte (levure chimique), le bicarbonate, les graines de pavot et le zeste de citron.
  • Dans un bol moyen, fouetter ensemble les ingrédients liquides et le sel.
  • Incorporer les liquides dans les ingrédients secs et remuer juste ce qu’il faut pour humecter toute la farine. Répartir la pâte également dans 12 moules à muffins.
  • Cuire au four 15 minutes.

dimanche 26 février 2012

Zaalouk ou salade tiède d'aubergines

Quand j'ai goûté la première fois cette recette, j'ai vraiment aimé le côté acidulé et épicé de ce plat! Vraiment je suis tombée sous le charme. Encore une fois tiré de la cuisine marocaine, j'ai simplifié la méthode et surtout allégé la recette... Les aubergines était frites dans l'huile avant d'être mis en sauce. J'ai fini part essayé de les cuire au four et la texture est la même! Et au lieu de blanchir mes tomates, j"utilise celles en conserve. Accompagner d'un morceau de pain marocain, servie avec une viande ou un poisson grillé c'est une recette simple qui est très savoureuse. 

Zaalouk ou salade tiède d'aubergines


1 kg d'aubergines
1/4 tasse d'huile d'olive
1 boîte de 400 ml de tomates cerises
2 gousses d'ail finement hachées
1 c. à thé de paprika
1/2 c. à thé de cumin moulu
1/4 c. à thé de piment broyé
1/4 tasse de coriandre fraîche finement ciselées
le jus d'un citron frais
sel et poivre au goût

  • Préchauffer le four à 400°F.
  • Couper les aubergines en deux faire dégorger durant une demi-heure. Rincer.
  • Badigeonner avec 2 c. à soupe d'huile d'olive  et enfourner pour 30 à 40 minutes.
  • Dans une poêle à feux moyen faire chauffer l'huile et ajouter le paprika, le cumin et le piment jusqu'à la formation d'une pâte rougeâtre. 
  • Ajouter l'ail et faire revenir.
  • Ajouter les tomates et bien mélanger. Faire réduire l'eau de végétation.
  • Ajouter les aubergines tiédies, enrobée du mélange de tomates. 
  • Ajouter le jus de citron. Laisser mijoter à feu doux.
  • Au moment de servir, ajouter la coriandre.

samedi 25 février 2012

Pain marocain

Il y a quelques années, j'ai eu la chance de goûter ce pain fait d'une cuisinière d'origine marocaine. Un vrai délice! À mon grand malheur, je n'ai pas eu le plaisir d'avoir accès à sa recette. J'ai voulu refaire ce pain donc je me suis procurée Le Meilleur du Maroc chez Larousse. Un livre qui résume bien les bases de cette cuisine et qui explique ce qui la compose. Au fil du temps, j'ai eu la chance de  testé quelques unes des recettes de ce livre auprès d'amis marocains qui m'ont confirmé que cela se rapprochait de la cuisine traditionnelle de leur pays. Ils m'ont fait comprendre l'importance du pain lors des repas. Depuis, lorsque je cuisine marocain, je fais ce pain au goût anisé qui ne demande qu'à accompagner une tajine ou  du Zaalouk ou le lendemain se transformer en sandwich! J'avoue avoir modernisé la technique puisque les outils sont à ma portée...

Pain marocain

Donne environ 3 pains de 8" de diamètre

3 c. à thé de levure sèche active
1 1/2 tasse d'eau tiède
3 tasses de farine tout usage
1 tasse de farine de blé entier
1 c.à thé de sel
1/2 tasse de lait tiède
2 c. à soupe de semoule de maïs
1 c. à thé d'anis
1 c. à thé de Nigelle
1 c. à soupe de graine de sésame

  • Délayer la levure dans 1/2 tasse d'eau tiède. Laisser gonfler.
  • Combiner les farines et le sel dans le récipient du batteur sur socle. Creuser un puit. 
  • Verser la levure, l'eau restante et le lait. Laisser reposer 15 minutes.
  • À base vitesse, mélanger jusqu'à ce que toute la farine soit incorporée à la pâte.
  • Pétrir pendant 10 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit élastique.
  • Dans un bol, mélanger les graines ensemble.
  • Sur une surface enfariner, mettre la pâte et séparer en 3 part. Saupoudrer de semoule de maïs sur les surfaces du pain.
  • Façonner des disques de 8". Mettre sur une plaque à cuisson.
  • Humecter la surface avec de l'eau  et parsemer du mélange des graines. 
  • Couvrir d'un linge et laisser lever pendant une heure dans un endroit à l'abri des courants d'air.
  • Préchauffer le four à 425°F. 
  • Cuire 12 minutes.
  • Laisser refroidir sur une grille. 

vendredi 24 février 2012

SanguineCurd

Voilà quand réalisant mon gâteau mousse à l'érable j'avais trois jaunes d’œuf qui ne demandaient à être cuisiner... Toujours dans la thématique du brunch, j'ai eu un flash!! Un curd!!! Eau+ fécule+ beurre + jaune d’œuf + jus et zeste de votre agrume préféré! En regardant dans le bac de fruit trouvaille... des oranges sanguines! Oh oui je voulais faire l'expérience... Je m'attendais à une couleur rubis, riche et pleine de vie! Oh ma surprise ... saumon pâle délavé... Je ne peux pas caché cette pointe de déception dans mon œil. J'ai même pensé y mettre une petite goûte de colorant...non le jaune des œufs et le rouge de l'orange = ORANGE. C'est avec la pupille un peu tristounette que j'ai testé mon SanguineCurd...OH! Revirement de situation... le réconfort est venu par  mes papilles! Oui tout le goût est au rendez-vous! Ne jamais se fier au apparence que disait le dicton!

SanguineCurd

2 grosses oranges sanguines, zeste et jus
25g de fécule de maïs
25g de beurre
1 tasse d'eau 
50g de sucre

  • Délayer la fécule avec l'eau dans la casserole.Ajouter le beurre, puis porter à ébullition tout en tournant.
  • Retirer du feu, ajouter le zeste et le jus d'orange.
  • Incorporer en fouettant les jaunes d’œufs un a un. 
  • Ajouter le sucre, et fouetter jusqu'à homogénéité. 
  • Mettre en pot et réfrigérer.

jeudi 23 février 2012

Purée de pommes Tatin à l'érable


Depuis quelques années, je cuisine cette purée lorsqu'un brunch est à l'agenda. Elle a toujours du succès. Difficile de se tromper avec une recette de Patrice Demers! Elle peut se conserver environ 2 semaines au réfrigérateur et se congèle. Je n'ai jamais été capable d'en faire provision!!! Sur un morceaux de pain, une rôtie, dans un yogourt, sur un muffin...PARTOUT elle a sa place!
 
Purée de pommes Tatin à l'érable

8 grosses pommes, pelées,évidées et coupées en quartier
1 tasse de sirop d'érable
1/3 tasse de beurre


  • Étaler les quartier de pommes dans un plat allant au four.
  • Dans une casserole , chauffer le sirop d'érable à feu élevé jusqu'à ce qu'il caramélise. (Ça va sentir le caramel et le sirop sera un peu plus épais.)
  •  Retirer du feu et ajouter le beurre. 
  • Verser sur les pommes et bien mélanger pour les enrober.
  • Préchauffer le four à 400 °F. Cuire au four environ 1 heure en remuant tout les 10 à 15 minutes.
  • Sortir  du four et laisser tempérer.
  • Réduire en purée au mélangeur jusqu'à l'obtention d'une purée parfaitement lisse.

mercredi 22 février 2012

Gâteau mousse à l'érable

J'ai une tante qui a une érablière artisanale, j'ai accès à du sirop facilement. De plus ... IL EST EXCELLANT!!! Il y en a qui on des caves à vin, dans ma famille, sans le savoir, ma mère a inventé le concept de la cave à sirop. Elle avait pris l'habitude d'écrire l'année sur les cannes afin de pouvoir s'y retrouver.  Il en restait toujours une ou deux canne de l'année d'avant. Principe que j'ai repris dans ma réserve et qui fait bien rire tout le monde. Je pensais être une crac de l'érable, en remplaçant le sucre dans les pains et muffins part du sirop, le miel part su sirop,  en prônant les vertus du sirop d'érable, etc. Mais voilà que j'ai rencontré une quelqu'un qui se love de sirop d'érable.  Sachant mon accès privilégié à cette matière première, je suis devenue son pusher de sirop! Le week-end dernier, nous avons soulignés l'anniversaire de cette grande amatrice d'érable. Au menu... l'érable! Tout le monde y a mis du sien et voilà ce que nous avons amenés pour souligner cette journée spéciale. Elle a été conçu par l'équipe de Ricardo.

Gâteau mousse à l'érable 


Gâteau
1/4 tasse de farine tout usage
1/4 c. à thé de poudre à pâte
1/4 de tasse de beurre non salé, ramolli
1/4 de tasse de sucre
1 œuf

Mousse
1 1/2 tasse de sirop d'érable
1 sachet de 15 ml (1c. à soupe) de gélatine dans 1/4 tasse  d'eau
3 blancs d'œufs
1 tasse de crème 35 % à fouetter.

Glace miroir
1 1/2 c. à thé de gélatine
3/4 de tasse d'eau
1/2 tasse de sirop d'érable.

Décoration
Flocon d'érable

Gâteau :
  •  Préchauffer le four à  350°F.
  • Tapisser le fond d'un moule à charnière de 8" de papier parchemin. Bien beurrer le tour du moule.
  • Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.
  • Dans un autre bol, réduire le beurre et le sucre en crème. Ajouter l’œuf et fouetter jusqu'à ce homogénéité.
  • Incorporer les ingrédients secs et mélanger délicatement. Verser la pâte dans le moule. Bien étendre pour recouvrir la surface.
  • Cuire au four pendant 15 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent en ressorte propre.
  • Démouler et laisser refroidir.
  • Laver le moule et y remettre le gâteau cuit.

Mousse :
  • Dans une casserole, porter le sirop d'érable à ébullition. Cuire jusqu'à ce que le thermomètre à bonbons indique 120°C (248°F)
  • Fouetter la crème et la réfrigérer jusqu'à l'utilisation.
  • Dans un petit bol, faire gonfler la gélatine dans l'eau pendant 1 minute.
  • Dans le récipient du batteur sur socle,  fouetter les blancs d'œufs jusqu'à ce qu'ils soit mousseux.
  • Verser la gélatine dans le sirop d'érable bouillonnant et mélanger.
  • Retirer le sirop d'érable du feu et verser en filet sur les blancs d'œufs en fouettant au batteur électrique à vitesse moyenne.
  • Augmenter la vitesse et fouetter environ 15 minutes ou jusqu'à ce que la meringue forme des pics fermes.
  • Incorporer la crème fouettée à la meringue tiédie. Verser sur le gâteau et lisser la surface à l'aide d'une spatule. 
  • Réfrigérer environ 2 heures ou jusqu'à refroidissement complet, puis glacer

Glace miroir :
  • Dans un bol, faire gonfler la gélatine dans l'eau pendant 1 minute.
  • Entre temps , porter le sirop d'érable à ébullition. Verser le sirop chaud sur la gélatine et mélanger jusqu'à ce qu'elle soit dissoute. Laisser tiédir pendant au moins 15 minutes.
  • Verser le mélange sur le gâteau et remettre au frigo au moins 1 heure avant de servir. ( Je l'ai versé en laissant le gâteau dans le frigo car le moule était vraiment plein!! j'ai évité les dégâts!)

mardi 21 février 2012

Yogourt à la purée de dattes et fleur d'oranger

J'ai fait une folie! Depuis le temps que je souhaite et désire avoir une yaourtière... j'ai craqué! Oui oui... j'ai fait le grand saut...Elle est à la maison depuis quelques jours. J'ai tellement d'idée pour parfumer mes petits yogourts!! Oh oui c'est le début d'une aventure! C'est tellement simple d'en réaliser. Je suis comme un enfant devant son nouveau jouet. Je réalise à quel point le goût du yogourt maison et celui du commerce est différent. Monsieur et moi avons été très surpris. J'ai aussi réalisé que la liste d'ingrédient de certains yogourts que nous achetions est vraiment longue comparativement à celui-ci. Donc voilà mon premier yogourt maison

Yogourt à la purée de dattes et fleur d'oranger 


1 tasse de dattes dénoyautées et hachées
1 tasse de jus de pomme non sucré
1 litre de lait 1 %
1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger
1 sachet de 5g de culture bactérienne

  • Faire compoter les dattes dans le jus de pomme. Laisser tempérer et réduire en purée.
  • Distribuer dans les petits pots allant dans la yaourtière.
  • Dans une casserole, combiner l'eau de fleur d'oranger et le lait, chauffer jusqu'à ce que le liquide atteigne 
  • Retirer du feu et laisser refroidir jusqu'à 
  • Prendre une petite quantité de lait et délayer la culture bactérienne. Remettre dans le lait et bien mélanger.
  • Verser en part égale dans les petits pots
  • Régler la yaourtière pour l'incubation selon sa marche à suivre.

lundi 20 février 2012

Creton de saucisses italiennes

Les Cretons... Voici une variante qui met du piquant dans nos brunchs! J'affectionne cette cochonnaille parce qu'elle est si facile à préparer il suffit d'un peu d'imagination pour la mettre au goût du jour.   Au courant de l'an dernier, Ricardo à publier une recette de chair à chair à saucisse italienne. J'ai adopté cette recette pour son côté polyvalent. J'aime mieux utiliser de la viande extra maigre pour son côté un peu plus santé. Mais ne vous inquiétez pas, ils s'étendent très bien à cause du Noilly Prat et du lait.

Creton de saucisses italiennes

 
Chair à saucisse:
500g  de porc haché extra-maigre
2 c. à soupe  de Noilly Prat
2 gousses d’ail, hachées
1 c. à soupe de farine
1 c. à soupe de paprika
3/4 c. à thé de sel
1 c. à thé de flocons de piment fort broyés
1/2 c. à thé de graines de fenouil concassées
Poivre noir

1 oignon haché finement
1 tasse de lait
1/2 tasse de chapelure de pain 

  • Mélanger tous les ingrédients de la chair à saucisse ensemble. Réfrigérer 4 à 6 heures.
  • Dans un grand poêlon, combiner la chair à saucisse et le restant des ingrédients. Cuire à feu moyen en remuant souvent jusqu'à cuisson uniforme.
  • Une fois cuit, passer au robot culinaire pour obtenir une texture finement granuleuse.
  • Tasser dans un contenant et réfrigérer.

dimanche 19 février 2012

Couronne

L'an dernier on m'a offert un petit livre de recette de pain publié chez Marabout.  À quelques reprises, j'ai fait ce pain que je le trouve intéressant par sa mie ainsi que sa forme. Il fait de très jolis sandwichs triangulaires ou des petites toasts originales, de magnifiques bouts de pain déchirés ou de mignonnes petites tranches à beurrer et/ou à tremper. Bref je l'aime! Je vous le présente donc.

Couronne

3/4 tasse de tasse d'eau tiède
200 ml de yogourt nature
1 1/2 c. à thé de sel
500g de farine de farine tout-usage non blanchie ( un peu plus pour saupoudrer)
2 c. à thé de sucre
1 1/4 c. à thé de levure sèche active

  • Dans la cuve du robot boulanger, mettre les ingrédients dans l'ordre indiqué.
  • Régler la machine au cycle dough. 
  • Quand le cycle est terminer sortir la pâte en former une boule. Faire un trou de 10 cm au centre et former une couronne d'environ 20 à 25 cm. Insérer un petit verre graisser pour maintenir le trou.
  • Recouvrir d'un linge propre enfariné  et laisser lever une heure dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air. Retirer le petit verre.
  • Faire cuir 20 minute à 425°F.(Couvrir après 15 minutes pour ne pas le faire foncir trop... cette fois-ci j'ai oublié...hihihi...)

samedi 18 février 2012

À tartiner...

Nutella maison au Frangelico

Cherchant quoi faire avec ma pâte de praliné, je suis tombée sur cette recette chez C'est moi qui l'ai fait!. Je me suis permis d'y ajouter ma touche personnelle en y ajoutant un petit plus, une cuillère de Frangelico.  C'est tellement bon... j'ai hâte à mon prochain déjeuner!

Nutella maison au Frangelico

150 g de chocolat noir à 70 % haché en gros morceaux
100 g de beurre demi-sel coupé en morceau
100 g de pâte de praliné
200 ml de lait condensé sucré
1 c. à soupe de Frangelico (liqueur de noisette)

  • Mettre le chocolat dans un bol en verre avec le beurre et la pâte de praliné.
  • Faire fondre au bain-marie en posant le bol en verre sur une casserole d’eau frémissante.
  • Quand le chocolat est fondu à 80%, retirez le bol du bain-marie et  ajouter le lait condensé sucré. Mélanger jusqu'à homogénéité.

vendredi 17 février 2012

Huile vanillée

Il y a quelques semaines nous somme allés souper dans un petit bistro à St-Hubert qui s'appelle le Méchant Loup. À chaque visite, c'est du bonheur et de la surprise dans l'assiette! C'est là que je suis tombée profondément amoureuse des ris de veau et que j'ai découvert les pétoncles saisis dans l'huile vanillée... BONHEUR!!! Vraiment c'est de la douceur en bouche ! C'est tellement délicat! Je sais que c'est un mélange qui se fait fréquemment mais je viens d'y goûter... et surtout de l'adopter! Donc je me suis mise à faire des recherches pour réussir à faire une huile vanillée. J'ai découvert qu'avec les tomates ça fonctionne! Je partagerai mes expérimentation avec vous au fil du temps. 

Huile  vanillée

2 tasses d'huile de pépin de raisin
2 grosses gousse de vanille de Madagascar

  • Mettre l'huile dans une casserole. 
  • Couper les gousses en deux, gratter les grains noirs et mettre dans l'huile. Ajouter les gousses fendues.
  • À feu doux, porter l'huile à 60°C.
  • Retirer du feu et laisser tempérer.
  • Transvider dans la bouteille et y mettre les gousses en vanille.
  • Laisser reposer une semaine avant l'utilisation.

jeudi 16 février 2012

Noix

L'heure de l'apéro...

Dans la soupière...

Comme chez le pâtissier...

Dans la jarre à biscuits

Pizza, Tartes et Cakes Salés


Sauces

Pastas

Carrés et barres

Barres

Carrés


Brownies

Gâteaux



Dans un petit pot; à la petite cuillère!

Crème-Dessert

Jell-o

Mousse

Yogourt

Les Glacés

Sauces,marinades,trempettes et vinaigrettes



Fruits de mer et poissons

Fruits de mer

Poissons

Crêpes, gaufres et autres petits déjeuners

Crêpes
 
Gaufres




Autres petits déjeuners

Légumineuses et ses amis végétariens


Pains et Muffins

Muffins

Pains

Salades



Les bons bons légumes!



Boulangerie


Pain

Scones

Carniviande!

Bœuf



 
Dinde



Porc




Poulet


Un petit cochon en osso bucco

Osso Bucco... osso bucco simplicimo! Oui oui! Ah comme j'aime ce plat l'hiver! Voici une façon simple inspiré de Giada De Laurentiis. Comme je vous ai déjà parler de ma passion des légumes... j'ai augmenté la quantité de légumes et y ai incorporé  une conserve de tomates cerises ; ma nouvelle trouvaille. Nous l'avons accompagné d'un orzo cuit dans le bouillon de poulet avec un peu de beurre , zeste de citron, parmesan et persil frais haché.  Accompagné d'un verre de rouge... du bonheur!

Un petit cochon en osso bucco


6 à 8 tranche de jarret de porc
1/3 de tasse de farine 
sel et poivre
1/4 de tasse d'huile d'olive
1 oignon haché finement
2 carottes pelées et hachées finement
2 branches de céleri hachées finement
1 c. à soupe de pâte de tomate
1 tasse de vin blanc
1 tasse de bouillon de poulet
1 boîte de tomates cerises ( 398 ml)
3 branches de thym frais
1 grosse feuille de laurier
2 gousses entières
3 c. à soupe de persil frais haché

  • Préchauffer le four à 375°F. 
  • Assécher le porc avec des essuie-tout. 
  • Mélanger le sel, le poivre et la farine dans une assiette creuse. Enfariner les tranches de porc. 
  • Faire chauffer l'huile dans une cocotte assez grande pour contenir tous les jarrets côte à côte. Y faire revenir les jarrets. Mettre dans une  assiette. Réserver.
  • Dans la même cocotte, faire revenir les légumes jusqu'à ce qu'ils soient tendres.
  • Déglacer au vin blanc. Laisser réduire puis ajouter la boîte de tomates cerises. 
  • Ajouter le bouillon de poulet, le thym, l'ail et le laurier.
  • Porter à ébullition  puis couvrir.
  • Enfourner pour 1 1/2 heure, retourner les jarrets délicatement au demi-heure. 
  • Au moment de servir, parsemer de persil haché.

mercredi 15 février 2012

Plaque de légumes racines et ses cuisses de poulet

J'aime les soupers simples et sans chi-chi pour les soirs de semaine. J'aime ça encore plus lorsqu'il en reste pour la boîte à lunch! Les légumes rôtis sont l'un de mes chouchous! Dans cette recette, ils se confient grâce au jus de cuisson des cuisses de poulet et deviennent de vrai petit bonbons remplis de saveur. Ils sont tout à fait délicieux!

Plaque de légumes racines et ses cuisses de poulet

 
8 tasses de légumes racines coupés en morceaux ( moi: betteraves jaunes, carottes, céleri-rave et pommes de terre)
1/2 tête d'ail non pelée
2 c. à soupe d'huile d'olives
Sel et poivre
Quelques branches de thym frais
4 cuisses de poulet sans la peau
2 c. à soupe de base d'ail et de persil


  • Préchauffer le four à 375°F.
  • Dans un bol, mélanger les légumes, les gousses d'ail non pelées, le sel et le poivre.
  • Déposer sur une plaque recouverte de papier parchemin. Mettre le thym dessus. 
  • Frotter les cuisses de poulet avec la base d'ail et de persil. Mettre sur les légumes.
  • Cuire environ une heure jusqu'à ce que les légumes soient rôtis et que le poulet soit cuit.

mardi 14 février 2012

Paris-Brest pour la St-Valentin

Il y a quelques années, je me suis procurée un livre intitulé Boulangerie et Pâtisserie, techniques de base, chez Trécarré. Il est un cours 101 pour jouer à la pâtissière! J'ai tellement appris avec lui. Les explications simples et illustrées par des photos, c'est un plaisir que de travailler en sa compagnie. Il y a longtemps que je voulais faire un Paris-Brest, car lorsque j'avais entendu l'histoire de création de cette pâtisserie j'avais trouvé cela intéressant. Originalement, la forme du gâteau est un cercle pour une roue de  bicyclette crée  par un chef cuisinier français en l'honneur de la course cycliste Paris-Brest. Le plus difficile ce fut de trouver de la pâte de praliné que j'ai finalement décider de confectionner car c'est si simple à faire une fois qu'on sait comment faire. Pour y arriver, C'est moi qui l'ai fait  m'a sérieusement secondé dans sa confection! Comme l'anniversaire de ma sœur tombe quelques jours avant la St-Valentin,  je me suis permise de modifier la forme pour vous l'offrir aujourd'hui... Bonne St-Valentin!

Paris-Brest pour la St-Valentin


Pâte de praliné:
400 g de noisettes émondées et grillées
250 g de sucre
70 ml d'eau

Pâte à choux:
4 œufs
1/2 tasse d'eau
1/2 tasse de lait
100 g de beurre
1/2 c. à thé de sel
1 tasse de farine
1/4 de tasse d'amandes effilées

Dorure à l’œuf:
1 œuf
1 c. à soupe de lait

Crème mousseline pralinée:
1 1/2 tasse de lait
3/4 tasse de sucre
1 œuf
1 jaune d’œuf
1/3 tasse de fécule de maïs
3/4 tasse de beurre non salé à température ambiante
1/2 tasse de pâte de praliné
sucre à glacer pour décoration


Pâte de praliné:
  • Dans une casserole, combiner le sucre et l'eau. Faire caraméliser.
  • Retirer du feux et ajouter les noisettes
  • Étendre le mélange sur une feuille de silicone. Laisser refroidir complètement.
  • Casser avec les doigts et mettre dans le robot culinaire ou le mélangeur.
  • Réduire en purée ( lorsque la poudre commence à devenir une boule collante)
  • Peut-être congeler.

Pâte à choux
  • Préchauffés le four à 375°F. Tracer sur un papier parchemin un cœur d'environ 8", tourner la feuille et mettre sur une plaque à cuisson.
  • Dans un bol, casser les œufs et fouetter jusqu'à ce le mélange soit homogène.
  • Dans une casserole, mélanger l'eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre. Porter à ébullition en remuant de temps en temps.
  • Verser la farine d'un coup. Remuer avec une spatule jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse et collante.
  • Réduire le feu à moyen et brasser énergiquement jusqu'à ce que la pâte colle au fond et se détache des parois.
  • Mettre la pâte dans un bol. Incorporer les œufs battus 2 c. à soupe à la fois. Bien mélanger avant d'en ajouter d'autre.Vérifier la constance de la pâte. Elle doit être luisante et homogène, elle garde sa forme.
  • Remplir une poche à douille et suivre le dessin en cœur sur le papier parchemin. Doubler le cœur.
  • Badigeonner de dorure à l’œuf et saupoudrer d'amandes effilées.
  • Cuire 20 à 25 minutes jusqu'à ce qu'il soit bien doré.
  • Laisser refroidir complètement avant de le couper horizontalement en 2.

Crème mousseline pralinée:
  • Porter le lait avec la moitié du sucre à ébullition dans une grande casserole.
  • Dans le bol du batteur sur socle, battre l’œuf et le jaune d’œuf avec le reste du sucre. Ajouter la fécule et fouetter jusqu'à l'obtention d'une crème onctueuse.
  • Verser le tiers du lait bouillant dans le mélange d’œuf jusqu'à homogénéité.
  • Verser ensuite le mélange d’œuf dans la casserole de lait en mélangeant sans arrêt. Faire bouillir 30 secondes.
  • Ajouter la moitié du beurre
  • Verser la crème dans le bol du batteur sur socle et recouvrir d'une pellicule de plastic directement sur la surface de la crème. Mettre au réfrigérateur 3 heures minimum.
  • Sortir du réfrigérateur, fouetter en ajouter l'autre moitié du beurre  et la pâte de pralinée à raison de quelques cuillères à la fois. 
  • Mélanger jusqu'à la formation de pics durs. Réfrigérer au besoin pour qu'elle soit plus ferme.
  • Mettre dans une poche à douille et garnir la première couche de pâte à choux. 
  • Recouvrir du dessus du cœur en pâte de choux.
  • Réfrigérer au moins une demi-heure.
  • Saupoudrer de sucre à glace et servir.